Accueil Sport Voile Ultim Challenge

Chaque jeudi jusqu’à l’arrivée de l’Arkéa Ultim Challenge, ouest-france.fr diffusera en primeur Way Point, une émission vidéo réalisée par l’équipe de Gitana et PolaRyse et qui emmènera dans les coulisses du tour du monde de Charles Caudrelier.

En mer, comme à terre. Dans ce 5e épisode, le skipper confie à son ami Yann Eliès que le cap Horn ne sera pas facile à franchir.

Et que le décor qui l’entoure, uniformément gris, commence à lui peser.

Charles Caudrelier à bord du maxi Edmond de Rothschild. Une image contenant Police, Graphique, logo, texte

Description générée automatiquement

Charles Caudrelier à bord du maxi Edmond de Rothschild. | PHOTO : GITANA

Ouest-France Publié le 01/02/2024 à 18h14

Abonnez-vous

VIDÉO. Arkéa Ultim Challenge : quand Charles Caudrelier s’inquiète du passage du cap Horn (ép.5) (ouest-france.fr)

Comme toutes les semaines sur l’Arkéa Ultim Challenge, ce nouveau volet de Waypoint démarre par les images envoyées du bord par Charles Caudrelier : du passage du cap Leeuwin au record de l’Indien, en finissant par le croisement avec l’un des concurrents de l’Ocean Globe Race au point Nemo.

Une avarie de dessalinisateur

Au sein de la cellule de routage météo, Benjamin Schwartz se prête à l’exercice du décryptage de la trajectoire du Maxi Edmond de Rothschild.

Cet éclairage animé permet de mieux comprendre la stratégie mise en place par Charles Caudrelier et ses routeurs sur cette partie toujours délicate des mers du Sud, où il faut à la fois gérer les trains de dépressions pour avancer vers l’Est et, dans le cas de l’Arkéa Ultim Challenge, la limite Sud déterminée par la zone d’exclusion antarctique.

Comme toujours, cette plongée dans les coulisses se poursuit au sein de la base Gitana, où Cyril Dardashti, le directeur de l’écurie, confie quelques faits de course et notamment une avarie de dessalinisateur, loin d’être anodine, survenue le week-end dernier à bord du Maxi Edmond de Rothschild.

Enfin, ce jeudi 1er février est l’occasion de mettre en communication avec Charles Caudrelier un autre grand marin : Yann Eliès.

Ce dernier possède un palmarès impressionnant : triple vainqueur de la Solitaire du Figaro et de la Transat Jacques Vabre, double détenteur du Trophée Jules Verne et deux participations au Vendée Globe, dont une couronnée par une 5e place…

Le marin est un habitué des grandes courses. De la même génération que Charles Caudrelier, les deux hommes se connaissent depuis plus de 25 ans.

L’échange est jovial malgré l’heure de rendez-vous qui sort le skipper d’une longue sieste, mais surtout malgré les difficultés techniques rencontrées lors de cette connexion. Par 57 ° Sud en plein Pacifique, la connexion satellitaire peut parfois s’avérer plus aléatoire.

Ultim Challenge Sport Voile Lorient Bretagne Morbihan Charles Caudrelier Ultime Actualité en continu Yann Elies Sport Morbihan Sport en Bretagne