Actualités  –  publiée le 3/02/2023 par Équipe de rédaction Santélog

Medicine & Science in Sports & Exercise

En cas de position assise prolongée, une promenade de quelques minutes s’impose, de temps à autre, afin de prévenir le risque cardiovasculaire (Visuel Adobe Stock 236317820) Une image contenant texte

Description générée automatiquement

Cette équipe de l’Irving Medical Center de la Columbia University (New York) rappelle ce bon principe : en cas de position assise prolongée, une promenade de quelques minutes s’impose, de temps à autre, afin de prévenir le risque cardiovasculaire.

Cependant la recherche, publiée dans la revue Medicine & Science in Sports & Exercise, va plus loin : c’est la première à comparer plusieurs options d’interruption de la station assise prolongée et à faire varier la fréquence et la durée de cette interruption.

Un principe, se lever de sa chaise toutes les 30 mn et au moins pour 5 mn

C’est la quantité minimale d’activité nécessaire pour contrer l’impact sur la santé d’une journée de travail en position assise, conclut cette étude de médecins du sport de l’Université de Columbia, qui a testé, précisément, 5 interludes :

  1. 1 minute de marche toutes les 30 minutes en position assise,
  2. 1 minute après 60 minutes ;
  3. 5 minutes toutes les 30 ;
  4. 5 minutes toutes les 60 minutes ;
  5. Aucune interruption, aucune marche.

Quelle routine optimale en cas de travail en position assise ?

L’étude est menée en laboratoire, avec 11 participants, âgés de 40 à 60 ans, exempts pour la plupart de diabète et d’hypertension artérielle.

Pour lire la suite 🡺 STATION ASSISE PROLONGÉE : Quelles pauses, quelle fréquence, quelle durée | santé log (santelog.com)

Ou m’écrire à 🡺 gacougnolle@gmail.com

========================================================================================

Lève-toi et marche…toutes les 30 minutes pendant 5 minutes !

Une image contenant texte, personne, mur, ordinateur

Description générée automatiquement Une image contenant texte, clipart

Description générée automatiquement Publié le 06/02/2023

La sédentarité est une situation d’éveil caractérisée par une dépense énergétique ≤ 1,5 MET en position assise ou allongée.

Elle se distingue de l’inactivité physique, c’est-à-dire une activité qui n’atteint pas le seuil recommandé par l’Organisation mondiale pour la santé (150 min d’intensité modérée par semaine).

La sédentarité constitue un facteur de risque de mortalité toutes causes confondues, de mortalité cardiovasculaire, de diabète de type 2 et de maladie cardiovasculaire.

Ce qui s’avère particulièrement dangereux, c’est l’accumulation de périodes de sédentarité prolongées et ininterrompues.

Par exemple, rester assis plusieurs heures consécutives, un comportement courant dans la vie professionnelle, familiale ou de loisirs.

Selon de nombreuses études expérimentales, rompre ces périodes sédentaires avec des pauses actives procure un avantage cardiométabolique.

La question est de savoir à quelle fréquence et de quelle durée doivent être ces pauses afin d’en obtenir un gain optimal pour la santé.

Une équipe de chercheurs de New York, issus notamment de l’université de Columbia, a étudié les effets cardiométaboliques à court terme d’une « rupture » de sédentarité en faisant varier les deux paramètres ci-dessus.

Rompre avec la sédentarité

Pour lire la suite 🡺 JIM.fr – Lève-toi et marche…toutes les 30 minutes pendant 5 minutes !

Ou m’écrire à 🡺 gacougnolle@gmail.com