Une image contenant personne, habits, intérieur, mur

Description générée automatiquement Une image contenant logo, symbole, Police, blanc

Description générée automatiquement Publié le 27/12/2023

Dans la maladie de Parkinson, les déficits de la marche et de l’équilibre se révèlent souvent résistants aux médicaments antiparkinsoniens.

Si le recours à des interventions non pharmacologiques semble dans ce cas plus opportun, une revue systématique a montré que les interventions liées à l’activité physique ne peuvent avoir qu’un bénéfice limité, leurs effets semblent cesser après des périodes sans entraînement, et l’observance à long terme reste mitigée avec un taux d’abandon de 10 à 20%.

La solution complémentaire pourrait-elle se trouver dans l’introduction de technologies modernes, y compris les exergames et la réadaptation assistée par technologie virtuelle ?

Le terme « exergames » renvoie à des jeux vidéo qui requièrent une activité physique et la RRV (rééducation par la réalité virtuelle) est définie comme la simulation en temps réel d’un environnement, d’un scénario ou d’une activité, avec lequel un patient peut interagir.

En offrant une rétroaction augmentée sur la performance, les exergames et la RRV présentent en théorie des avantages potentiels par rapport à l’exercice régulier.

Une méta-analyse en réseau a étudié l’efficacité des jeux d’exercice et de la RRV sur les résultats de la marche et de l’équilibre chez les patients parkinsoniens.

Efficacité, bonne tolérance, faible taux d’abandon de la rééducation par exergames et réalité virtuelle

Vingt-trois ECR totalisant 949 participants ont été inclus.

Pour lire la suite 🡺JIM.fr – Rééducation de la maladie de Parkinson : soyons modernes !

Ou m’écrire à 🡺 gacougnolle@gmail.com