Par Pippa Wysong

Silhouette d'une femme déprimée Profession Santé logo10/04/2024

Silhouette d’un individu déprimé

Jusqu’à une personne sur cinq qui tente de se suicider n’a jamais souffert d’une maladie psychiatrique, ce qui ajoute un défi supplémentaire à la prévention.

Une étude montrant qu’un nombre important de personnes sans diagnostic psychiatrique tente de se suicider soulève des questions quant à l’identification des personnes à risque, plus difficiles à trouver, et sur les problèmes liés au dépistage.

Cependant, l’extension du dépistage pourrait ne pas être efficace dans les environnements manquant de ressources pour aider les patients, selon les chercheurs de cette étude publiée dans le JAMA Psychiatry.

Les résultats d’une enquête nationale représentative de la population américaine ont révélé qu’environ 19,6% des personnes qui ont tenté de se suicider ne répondaient à aucun critère de troubles psychiatriques avant leur première tentative.

« J’ai été surprise de constater que le taux de tentatives de suicide chez les personnes ne présentant pas de diagnostic préalable était de près de 20%.

Je m’attendais à un taux de 5% environ », a déclaré l’auteure principale de l’étude, la Dre Maria Oquendo, professeure de psychiatrie à l’Université de Pennsylvanie.

D’une manière générale, on sait peu de choses sur les personnes qui tentent de se suicider alors qu’elles sont présumées en bonne santé psychiatrique.

Historiquement, certaines études ont montré qu’environ 58% des personnes décédées par suicide dans les pays à revenu faible et intermédiaire ne présentaient aucun signe de troubles psychiatriques.

Pour lire la suite 🡺 Près de 20% des personnes qui tentent de se suicider n’avaient pas de maladie psychiatrique antérieure | Profession Santé (professionsante.ca)

Ou m’écrire à 🡺 gacougnolle@gmail.com