Accueil Course au large Ocean Globe Race

Article premium, Réservé aux abonnés

C’est officiel. Le voilier Maiden remporte l’Ocean Globe Race en IRC (temps compensé) toutes étapes confondues, et devient ainsi le premier équipage féminin à gagner une course autour du monde !

Après 154 jours de mer, Maiden a franchi la ligne d’arrivée du tour du monde en équipage le 16 avril 2024 et sa skippeuse, Heather Thomas, est revenue sur cette victoire historique, décrochée face à une flotte de 13 bateaux expérimentés.

Même si Maiden navigue sous pavillon britannique, son équipage est particulièrement cosmopolite, et l’a montré à l’arrivée ! En plus de la skippeuse et du second, Rachel Burgess, qui sont toutes les deux Anglaises, on compte des Européennes (France, Italie, Royaume-Uni), une Afghane, des Asiatiques (Philippines, Inde) et des Américaines (Antigua-et-Barbuda, États-Unis). Une image contenant Police, logo, Graphique, symbole

Description générée automatiquement

Même si Maiden navigue sous pavillon britannique, son équipage est particulièrement cosmopolite, et l’a montré à l’arrivée !

En plus de la skippeuse et du second, Rachel Burgess, qui sont toutes les deux Anglaises, on compte des Européennes (France, Italie, Royaume-Uni), une Afghane, des Asiatiques (Philippines, Inde) et des Américaines (Antigua-et-Barbuda, États-Unis). | THE MAIDEN FACTOR-KAIA BINT SAVAGE

Gaëlle LEBOURG. Publié le 23/04/2024 à 06h30

Abonnez-vous

« Nous voulions montrer aux femmes ce dont elles sont capables » : Maiden gagne l’Ocean Globe Race (ouest-france.fr)

Voiles et Voiliers : Comment s’est passée l’Ocean Globe Race pour Maiden ? Vous aviez dit que vous étiez là pour gagner, et vous avez réussi votre pari !

Heather Thomas : Nous avons très bien navigué, je suis très contente. Nous avons bien poussé le bateau.

Voiles et Voiliers : Vous êtes le seul équipage 100 % féminin dans l’Ocean Globe Race, comme sur la Whitbread en 1989-1990, courue par Maiden. Comment votre équipage a-t-il été accueilli au cours de l’Ocean Globe Race 2023-2024 ?

Heather Thomas : Par rapport à 1989, on a reçu beaucoup de soutien de la part de la communauté de la voile, dans le monde entier. On a aussi été soutenues par l’ancien équipage de Maiden, qui avait essuyé beaucoup de critiques à l’époque.

Dans les équipages féminins, on se sent beaucoup plus soutenue et encouragée.

Voiles et Voiliers : Dans votre carrière de skippeuse, vous avez aussi navigué dans des équipages davantage masculins. Quelle est la différence avec une navigation en équipage 100 % féminin ?

Heather Thomas : C’est le jour et la nuit. C’est une atmosphère complètement différente à bord.

C’est difficile à décrire, mais dans les équipages féminins, on se sent beaucoup plus soutenue, encouragée et en confiance. L’ego a beaucoup moins sa place à bord.

Voiles et Voiliers : Sur l’Ocean Globe Race, vous…

La suite est réservée à nos abonnés.

1€50/semaine

Sans engagement

Abonnez-vous et lisez le magazine et tous les articles

Annulable à tout moment

J’en profite

==================================================================================================