Une image contenant médicament, médecine, Médicament sous ordonnance, Médicament

Description générée automatiquement Une image contenant logo, Police, symbole, Graphique

Description générée automatiquement Publié le 30/11/2023

Lors de la mise sur le marché de nouveaux médicaments, l’efficacité clinique est l’aspect le plus important à connaître aussi bien pour les praticiens que pour les patients.

Il est donc essentiel de comparer rigoureusement les nouveaux médicaments à ceux déjà disponibles.

Il existe différentes approches pour établir ce bénéfice clinique supplémentaire, sans qu’aucun système standardisé ne fasse consensus.

Par exemple, le classement du bénéfice clinique est utilisé en France et en Allemagne pour les décisions de remboursement ; cependant, la concordance entre ces systèmes de classement n’est que de 50 % [1].

Les États-Unis et le Canada utilisent leurs propres approches dans le cadre du processus d’évaluation des technologies de la santé.

Les échelles de classement des bénéfices cliniques de la Société européenne d’oncologie médicale et de la Société américaine d’oncologie clinique ont été mises au point pour éclairer la prise de décision concernant les nouveaux médicaments oncologiques [2].

En France, le bénéfice clinique additionnel des médicaments est évalué par deux organismes, la Haute Autorité de Santé (HAS) et Prescrire, organisme indépendant de formation continue à but non lucratif).

La HAS émet un avis scientifique sur l’utilité, l’intérêt et le bon usage des nouveaux médicaments ; après l’autorisation de mise sur le marché, la Commission de la Transparence de la HAS évalue le Service Médical Rendu (SMR) et l’Amélioration du Service Médical Rendu (ASMR) de chaque nouveau médicament [3].

Prescrire fournit aux professionnels de santé des informations claires, complètes et fiables sur l’amélioration du service médical rendu des médicaments [4] (le classement du bénéfice clinique des médicaments de Prescrire est une information publique que tout citoyen peut consulter).

Pour lire la suite 🡺 JIM.fr – Les trois quarts des médicaments récemment mis sur le marché n’apportent aucun bénéfice clinique supplémentaire

Ou m’écrire à 🡺 gacougnolle@gmail.com