Par Katrine Desautels, La Presse canadienne

Un enfant malade se mouche dans son lit. Profession Santé logo 22/02/2024

Alors que de nombreux hôpitaux sont surchargés un peu partout à travers le pays, le nombre d’hospitalisations des enfants pour des maladies respiratoires a grimpé en flèche, revenant ainsi aux taux prépandémiques.

C’est ce que révèlent les données de l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS) publiées jeudi.

Pour la période 2022-2023, les maladies respiratoires figurant parmi les 10 principales causes d’hospitalisation ont été à l’origine de 32% de toutes les hospitalisations chez les enfants âgés de 0 à 4 ans, soit une hausse de 20% par rapport à l’année précédente.

Pour ce groupe d’âge, les hospitalisations liées à la grippe saisonnière ont bondi de 33 à 2444 cas.

Bien que cette hausse soit impressionnante, il s’agit d’un nombre de cas semblable aux données d’avant la pandémie, a précisé Tanya Khan, gestionnaire des opérations des bases de données clinico-administratives à l’ICIS.

« Les données qu’on diffuse aujourd’hui ne regardent pas les facteurs, mais on présume que l’assouplissement des mesures de santé publique a notamment amené les enfants à interagir avec un plus grand nombre de personnes et dans des contextes qui n’étaient pas permis l’année précédente», a expliqué Mme Khan.

Par exemple, le retour des cours en personne, la reprise des sports d’équipe, l’abandon du port du masque obligatoire, entre autres pour les travailleurs dans les garderies, « tous ces facteurs ensemble peuvent peut-être expliquer cette hausse », indique Mme Khan.

Toujours chez les 0-4 ans, le nombre de séjours à l’hôpital en raison d’une infection des voies respiratoires …

Pour lire la suite 🡺Les hospitalisations des enfants pour des maladies respiratoires bondissent au Canada | Profession Santé (professionsante.ca)

Ou m’écrire à 🡺 gacougnolle@gmail.com