Une image contenant logo, Police, blanc, Graphique

Description générée automatiquement Dr Roseline Peluchon | 23 Février 2024

L’activité physique est parfois recommandée dans le traitement de la dépression, sans directive claire quant aux modalités et à la quantité d’exercice. Une méta-analyse tente d’éclaircir ce point. 

Au cours de la dépression, l’activité physique peut compléter avantageusement le traitement médicamenteux et la psychothérapie.

Au-delà de ses effets sur le moral, elle améliore la santé physique et cognitive.

Plusieurs recommandations internationales la mentionnent, sans toutefois en expliquer clairement les modalités.

Une méta-analyse publiée par le British Medical Journal apporte quelques précisions utiles sur la pratique de l’activité physique dans le cadre de la dépression.

Une méta-analyse en réseau de 218 essais randomisés

En comparaison avec les prises en charge témoin (traitement classique ou médicament placebo), l’activité physique a des effets significatifs sur la dépression, qu’elle soit pratiquée seule ou associée à d’autres modes de prises en charge.

Pour lire la suite 🡺JIM.fr – Journal International de Médecine

Ou m’écrire à 🡺 gacougnolle@gmail.com