ETHIQUE  –  Par Louise Claereboudt le 30-01-2024

Une image contenant croquis, dessin, silhouette, art

Description générée automatiquement egora.fr

Alors qu’un projet de loi visant à renforcer la lutte contre les dérives sectaires doit être débattu en février à l’Assemblée nationale, plusieurs sociétés savantes et syndicats de médecins tirent la sonnette d’alarme, dans une tribune publiée ce mardi 30 janvier.

Il est temps de « mettre fin à la propagation impunie de fausses informations médicales », en particulier sur les réseaux sociaux, appellent-ils. 

C’est un véritable ras-le-bol qu’exprime aujourd’hui la communauté médicale, dans une tribune publiée dans

L’Express.

Quatre ans après le début de l’épidémie de Covid-19 sur notre sol, la vérité scientifique est plus que jamais malmenée tant les fausses informations se diffusent à vitesse grand V « sur les réseaux sociaux et dans certains médias à grande audience », alertent plusieurs sociétés savantes et syndicats de médecins – dont l’Académie de médecine, la Société française de pharmacologie et thérapeutique, le Collège national des généralistes enseignants, etc. – dans un texte au ton grave.

Si la peur a envahi la France au moment du premier confinement, l’arrivée des vaccins – pourtant signe d’espoir – a été accompagnée d’un flot de fausses informations médicales.

Depuis, les thèses complotistes ont la part belle sur les réseaux sociaux. « Récemment, nous avons entendu que les vaccins anti-Covid seraient inefficaces, ou pire, responsables de cancers ou de la maladie de Creutzfeldt-Jakob alors qu’aucune donnée épidémiologique ne rapporte une quelconque augmentation de ces maladies en lien avec la vaccination », dénoncent les signataires de la tribune.

Une probable référence à un message publié sur X (voir ci-dessous), le 17 janvier dernier, par le Pr Didier Raoult, défenseur de l’hydroxychloroquine et ancien directeur de l’IHU de Marseille, qui se terminait en ces termes :

Pour lire la suite 🡺 La communauté médicale part en guerre contre la propagation « impunie » de fake news sur les réseaux sociaux | egora.fr

Ou m’écrire à 🡺 gacougnolle@gmail.com