Revue de presse Mediscoop du 27-11-2023

Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes Une image contenant Police, texte, Graphique, logo

Description générée automatiquement

Par le Dr Sophie Florence (Paris) [Déclaration de liens d’intérêts]

– Date de publication : 27 novembre 2023

Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes (mediscoop.net)

Depuis 1999, le 25 novembre est la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

Différentes manifestations sont prévues pour sensibiliser les professionnels et le grand public aux violences faites aux femmes, car c’est une mobilisation collective qui permettra de prévenir et de traiter ces situations.
Les violences sexistes et sexuelles prennent des formes diverses : violences au sein du couple, violences sexuelles, mutilations sexuelles féminines, mariages forcés et prostitution.

Il n’est pas seulement question des violences physiques, mais aussi des violences morales, psychologiques, sexuelles et économiques. Elles n’épargnent aucun milieu, aucun territoire, aucune génération.

Cependant, les femmes handicapées sont quatre fois plus susceptibles de subir des violences sexuelles que le reste de la population féminine.

Dans sa recommandation « Repérage des femmes victimes de violences au sein du couple » publiée en 2019, la HAS recommande aux professionnels de santé de premier recours de demander à toutes leurs patientes si elles subissent ou ont subi des violences par le passé, même en l’absence de signes d’alerte.

Les patientes sont très favorables à ce questionnement systématique, qui reste trop peu mis en œuvre aujourd’hui.
En cas de violences, il s’agit de démonter, un par un, les mécanismes des violences.

Il l’isole, dites « Je vous crois ». Il la dévalorise, dites « Vous avez bien fait de m’en parler ».

Il inverse la culpabilité, dites « Vous n’y êtes pour rien, c’est lui le coupable ».

Il fait peur et menace, dites « La loi est de votre côté ». Il assure son impunité, dites « Je peux vous aider ».
Si besoin, le 3919 est une ligne est dédiée aux professionnels de santé afin d’orienter vers des associations locales et nationales disponibles pour accompagner les femmes et enfants victimes de violences.

Pour plus d’informations