Par Marianne Liendo-Dufort

personne âgée et solitude Profession Santé logo 19/03/2024

La Coalition canadienne pour la santé mentale des personnes âgées (CCSMPA) a récemment publié les toutes premières lignes directrices canadiennes sur l’isolement social et la solitude chez les personnes âgées.

Ces nouvelles lignes directrices visent à informer les prestataires de soins de santé auprès de personnes âgées des risques associés à l’isolement social et à la solitude.

Ces risques incluent entre autres des effets négatifs sur la santé mentale, émotionnelle et physique, et un décès prématuré.

Des études médicales ont même démontré que ces effets néfastes sont comparables à ceux associé à des troubles de consommation d’alcool ou à ceux d’un individu fumant quotidiennement 15 cigarettes.

« Les gens ne le voient pas comme un problème de santé, mais comme un problème social, » a déclaré en entrevue le Dr David K. Conn, coprésident de la CCSMPA, vice-président exécutif de l’éducation et directeur des études au Baycrest Academy for Research & Education et professeur de gérontopsychiatrie à l’Université de Toronto.

Les 17 lignes directrices cherchent à fournir une base d’outils nécessaires aux professionnels de la santé afin de mieux traiter tout patient dans cette situation.

Prendre le temps de questionner

Le Dr Conn encourage notamment les professionnels à prendre l’habitude de demander aux patients s’ils se sentent seuls lors de leur évaluation.

Si les patients répondent positivement, « les professionnels peuvent alors leur poser davantage de questions afin de déterminer quels facteurs contribuent [à leur isolement] et ainsi savoir comment les aider. » a-t-il ajouté.

Puisque les facteurs pouvant contribuer à créer un sentiment d’isolement sont variés, les recommandations doivent être adaptées …

Pour lire la suite 🡺 Épidémie de solitude: de nouvelles lignes directrices pour aider les aînés | Profession Santé (professionsante.ca)

Ou m’écrire à 🡺 gacougnolle@gmail.com