Actualités  –  publiée le 12/04/2024 par Équipe de rédaction Santélog

Neurology

La gravité des dépôts amyloïdes dans le cerveau – et pas seulement l’âge ou l’évolution de la charge amyloïde –constituent une clé diagnostique pour déterminer quels sont les patients les plus à risque de maladie d’Alzheimer (Visuel Adobe Stock 483897781) Une image contenant texte, Police, logo, Graphique

Description générée automatiquement

Cette équipe de recherche de l’Université de Pittsburgh suggère que la gravité des dépôts amyloïdes dans le cerveau – et pas seulement l’âge ou l’évolution de la charge amyloïde –constituent une clé diagnostique pour identifier les patients les plus à risque de maladie d’Alzheimer et pouvant le mieux bénéficier des nouveaux traitements anti-amyloïdes.

Ces données, publiées dans la revue Neurology, incitent donc les neurologues à prendre en compte la charge initiale d’amyloïde, la santé cognitive, les autres lésions cérébrales possibles, plus que l’évolution de l’accumulation d’amas bêta-amyloïdes toxiques pour évaluer, chez leurs patients, le risque de démence et d’Alzheimer.

Car si l’accumulation caractéristique d’amas bêta-amyloïdes toxiques s’accélère avec la vieillesse, chez tous les patients, la charge amyloïde de base et la santé globale du cerveau apparaissent des prédicteurs plus puissants de développement de la maladie d’Alzheimer.

En d’autres termes, seule l’accumulation d’amyloïde ne constitue pas un marqueur de risque suffisant et lorsque les patients sont cognitivement normaux, « il convient de prendre également en compte d’autres marqueurs pour améliorer la mise en œuvre des traitements contre la démence », précise ici l’auteur correspondant, le Dr Oscar Lopez, professeur de neurologie à Pitt.

La présence, la quantité et la distribution globales d’amas bêta-amyloïde dans le cerveau constituent un symptôme voire une pathologie couramment associée à la maladie d’Alzheimer.

Pour lire la suite 🡺  ALZHEIMER : Principaux prédicteurs de risque chez les très âgés | santé log (santelog.com)

Ou m’écrire à 🡺 gacougnolle@gmail.com